Le nom de notre collectif : c’est vous qui décidez (2)

Merci pour toutes vos propositions. Demain nous vous donnerons le nom définitif de notre collectif.
N’hésitez pas à contribuer ce soir.

PHB

263 Commentaires à “Le nom de notre collectif : c’est vous qui décidez (2)”

  1. unegoutted'eau 1 avril 2013 at 21 h 19 min #

    Relever la France

  2. TM 1 avril 2013 at 21 h 05 min #

    24 mars français
    Agir pour la France
    Aimons la France
    Allons enfants de France
    Amis du 24 mars (Les)
    Aux Armes Citoyens
    Avenir de France
    Avenir pour la France (Un)
    Avenir pour tous
    Bien-aimée France
    Boite à idées (La)
    Citoyen de France
    Citoyen France
    Citoyens (Les)
    Citoyens de France
    Citoyens pour la France
    Clairvoyance de France
    Collectif Citoyen des familles de France ccff
    Collectif Citoyen tous pour la France
    Collectif France
    Collectif pour la France
    Conscience francaise
    Construire la France ensemble
    Debout France
    Debout la France
    Défense de la famille
    Défense des valeurs familiales
    Demain la France
    Democratie francaise
    Democratie France pour tous
    Démocratie pour tous
    Devoir de conscience
    Discussions françaises
    Discutons la France
    Douce France
    Écologie humaine et familiale
    En avant France
    En vérité pour la France
    Enfants de France
    Enfants de la patrie (Les)
    Ensemble aujourd’hui pour la France de demain
    Ensemble et en vérité pour la France
    Ensemble France debout
    Ensemble France unie
    Ensemble pour la France
    Entente Citoyenne
    Entente Citoyenne pour la famille
    Éveil de la France
    Exprime-toi France
    Famille Écologie
    Famille forte (La)
    Famille pour tous
    Famille solidarité
    Familles & democratie
    Familles Citoyennes de France fcf
    Familles de France
    Fils de Marianne (Les)
    Force Citoyenne
    Force Citoyenne France
    Force Citoyenne pour tous
    Français du 24 mars
    France : tous concernés
    France 24
    France a des idées (La)
    France à reconstruire (La)
    France accord
    France aies confiance
    France aime la vie (La)
    France alerte !
    France alliance
    France ardente
    France attentive et agissante
    France au cœur (La)
    France avec tous (La)
    France avenir
    France bleu blanc rouge (La)
    France bon sens
    France bouge (La)
    France citoyenne (La)
    France collectif
    France concrète (La)
    France conscience
    France convaincue (La)
    France courage
    France de demain
    France de la liberté pour une culture de la vie (flcv)
    France de tous (La)
    France debout (La)
    France décomplexée (La)
    France dem
    France des familles (La)
    France des familles Citoyennes ffc
    France déterminée (La)
    France du 24 mars (La)
    France écologie humaine (La)
    France écoute
    France émergence
    France en action
    France en action (La)
    France en commun (La)
    France en conscience
    France en éveil (La)
    France en marche (La)
    France en mouvement
    France en partage (La)
    France en projets (La)
    France en rebond (La)
    France en vérite (La)
    France Enfance Avenir
    France ensemble (La)
    France entière
    France espérance
    France et conscience
    France et projets
    France et renouvellement
    France et vie
    France Éveil
    France famille (La)
    France Famille Cité
    France Famille Écologie
    France féconde (La)
    France fidèle en conscience
    France fondations
    France forte en conscience
    France Générations (fgs)
    France harmonieuse (La)
    France humaine (La)
    France humaniste
    France humanité
    France indignée
    France initiatives
    France interactive
    France liberée,
    France libre (La)
    France libre (Une)
    France ma bien-aimee
    France mère patrie
    France notre mère
    France nous t’écoutons
    France nouvelle cité
    France objectifs
    France on t’écoute
    France où en es-tu ?
    France où vas-tu ?
    France p.m.e « père mère enfant » (La)
    France participative
    France populaire
    France pour l’enfance (La)
    France pour l’enfant (La)
    France pour les droits de l’enfant (La)
    France pour tous (La)
    France pour tous (Une)
    France profonde (La)
    France prospectives
    France protectrice des droit de l’enfant
    France que nous aimons
    France qui avance (La)
    France qui résiste (La)
    France qui se lève (la)
    France qui se réveille (la)
    France quotidienne (La)
    France racines
    France rassemblé pour l’enfant (La)
    France réactive
    France réalité
    France reconstruction
    France réelle (La)
    France refondation
    France regain
    France renaissance
    France renaissante
    France renouveau
    France republicaine
    France résistance
    France résurgence
    France s’engage (La)
    France s’est levé (La)
    France silencieuse, debout !
    France solutions
    France sources
    France terre de droits de tous les enfants
    France tous unis
    France toute !
    France unie
    France union
    France véridique
    France vérité
    France vitale
    France vitalite
    France vivante
    France vive
    France vraie (La)
    France what else ?
    Fraternité France
    Fraternite France pour tous
    Génération famille
    Générations 2013
    Grand Occident de France
    Grande armée (La)
    Grande armée Citoyenne (La)
    Grande armée populaire (La)
    Hollande dégage
    Humanité pour tous
    Idées de la France (Les)
    L’âme de la France
    L’union fait la France
    Lève toi France
    Libérez-vous!
    Ma France
    Marche pour l’enfance (La)
    Marions la France
    Mère-père-enfants
    Mouvement Citoyen
    Mouvement Citoyen des familles de France mc2f
    Mouvement des Citoyens
    Mouvement des familles Citoyennes de France mfcf
    Mouvement des septcentmille
    Mouvement du 24 mars
    Mouvement familial Citoyen
    Mouvement populaire francais
    Mouvement pour la France
    Notre France
    Nouveau printemps francais (Le)
    Nouvelle France
    Nouvelle France pour tous
    Osons la France !
    Parole de France
    Parole du peuple de France
    Parole pour tous (La)
    Parti des familles
    Pays des droit l’homme touche pas au mariage
    Pères et mères de France
    Peuple de France né d’un papa et d’une maman
    Plateforme France
    Printemps français (Le)
    Printemps populaire français
    Profondement français
    Projets en France
    Quelle France demain ?
    Rassemblement du peuple de France
    Rassemblement du peuple français
    Rassemblement populaire de France
    Rassemblement populaire français
    Rebond français
    Rebond pour la France
    Reconstruction de la France
    Reconstruire France
    Réel réveil
    Référendum pour tous
    Réinventer la France
    Renouveau Citoyen
    Renouveau Citoyen de France
    Renouveau pour la France (rpf)
    Renouvellement en France
    Renouveller notre France
    Repenser la France
    Résistance francaise
    Retour au réel
    Réveil de la France
    Revive France
    Sauvons la France
    Socle français
    Solidarité générations futures
    Solutions France
    Task France
    Tous de France
    Tous enfants de France
    Tous fils et filles de France
    Tous pour la bonne France
    Tous pour la France
    Tous pour la vraie France
    Tous pour le mariage
    Union de France
    Union de mars
    Union du peuple de France (upf)
    Union française
    Union pour une humanité durable
    Unis pour la France (upf)
    Vive la France
    Vive la République
    Vivre la France
    Voix de France
    Voix du peuple (La)
    Voix du peuple de France

    • @colettedepau 2 avril 2013 at 21 h 37 min #

      pour le nom,peu importe mais j’aurais bien joint le 24 encore que France 24 ça fait 1 peu radio!!;)pour le reste je serais partie pour une « union civile pour tous homos et heteros et le mariage au Religieux j’ai trouvé P.Andre tres percutant et efficace sur le gender et au sénat j’ai trouve CLAIRE Neirinck très concise impeccable 40mn à écouter si cela intéresse http://videos.senat.fr/video/videos/2013/video16617.html pr le nom je viens de voir « osons France » joindre nestor azerot serait une bonne idée je repasserai demain !! bonne soirée !!

  3. Michel 29 mars 2013 at 20 h 19 min #

    Citoyen France
    (ceci unit , ceci rassemble autour des valeurs France).
    Force Citoyenne
    (agir ensemble pour les citoyens d’une manière apolitique et non partisane, en local et en national)

    • Alix 29 mars 2013 at 23 h 58 min #

      France Ainée! Car depuis des générations nombreux sont les pays, les peuples qui se tournent vers notre Patrie, admiratifs et en attente: et tandis que leurs espoirs étaient au plus bas dans les sondages quant à notre image, voilà que la France de Clovis s’est réveillée ce dimanche encore! Jusqu’à ébranler les Etats Unis en plein débat eux aussi et fort impressionnés par ce regain Franco français! Et puis ce nom « France Ainée » en souvenir de ces paroles de feu Jean Paul II venu à Reims en 1996: « France Fille Ainée de l’Eglise: qu’as tu fais des promesses de ton Baptême??? »

  4. Guillaume 29 mars 2013 at 17 h 34 min #

    France Reconstruction
    Reconstruction de la France
    La France à reconstruire
    Reconstruire France

  5. Vincent. 29 mars 2013 at 13 h 57 min #

    Le projet de loi Taubira viole le « Pacte international relatif aux droits civils et politiques » ratifié par la France en 1980 :

    « Article 23

    1. La famille est l’élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l’Etat.

    2. Le droit de se marier et de fonder une famille est reconnu à l’homme et à la femme à partir de l’âge nubile.

    4. Les États parties au présent Pacte prendront les mesures appropriées pour assurer l’égalité de droits et de responsabilités des époux au regard du mariage, durant le mariage et lors de sa dissolution. En cas de dissolution, des dispositions seront prises afin d’assurer aux enfants la protection nécessaire. »

    Source : http://www2.ohchr.org/french/law/ccpr.htm

    • François 75003 30 mars 2013 at 8 h 15 min #

      Vous avez tout à fait raison. Et plus encore, le texte que vous citez ne fait que reprendre en des termes un peu différents, les dispositions de l’aricle 16 de la déclaration universelle des droits de l’homme qui définit le mariage comme l’union d’un homme et d’une femme.
      Je me demande pourquoi la déclaration universelle des droits de l’homme -ou le texte que vous citez- n’est pas plus fréquemment invoquée par les juristes pour contester la légitimité de la loi Taubira

  6. Vincent. 29 mars 2013 at 13 h 54 min #

    Cela vaudrait la peine de proposer à Bruno-Nestor AZEROT de rejoindre le collectif en tant que fondateur avec Philippe Brillault et Frigide Barjot.

    Le trio Azerot-Brillault-Barjot serait irrésistible.

    Un député, un maire, une citoyenne. Un socialiste, un divers droite, une égérie. Un français issue de l’immigration, un français de souche, une femme.

    Et Azerot pourrait s’adresser au peuple de gauche pour l’appeler à rejoindre le mouvement d’opposition à Taubira.

    De plus, il serait forcément gagnant. Son implication à la tête de notre mouvement se traduisant par une cote de popularité « à vie » dans sa circonscription.

    • Freddie 29 mars 2013 at 14 h 37 min #

      Riche idée !

    • Guillaume 29 mars 2013 at 15 h 28 min #

      Je plussoie.

      Et d’autant plus que BNA est un homme talentueux (comme son confrère maire du Vauclin, d’ailleurs, qui m’a fait très forte impression dimanche)

  7. Lepage 29 mars 2013 at 12 h 34 min #

    UNION DE FRANCE – UNION FRANCAISE

  8. Lepage 29 mars 2013 at 12 h 21 min #

    FRANCE ENTIERE

  9. Lepage 29 mars 2013 at 12 h 01 min #

    FRANCE EMERGENCE

  10. Walerie 29 mars 2013 at 11 h 23 min #

    2 propositions :

    – France Alliance
    – la France en Eveil

    la notion d’éveil rejoint celle du Renouveau, et exprime la prise de conscience

    l’alliance : rester unis, et petit clin d’oeil au mariage

  11. Bertrand 29 mars 2013 at 10 h 38 min #

    Pour nous détendre un peu :

    « Rencontre au Vatican »

    Dialogue :

    –  » Bonjour, je suis François 1er le pape des pauvres « …

    –  » Enchanté, je suis François Hollande l’un de vos fournisseurs « …

    • TM 29 mars 2013 at 22 h 05 min #

      François premier et François bon dernier…

  12. Louis 29 mars 2013 at 9 h 46 min #

    A ce jour et à cette heure, sur le site LMPT, pas de réaction à l’intervention télévisée d’hier soir du Président de la République. Il serait intéressant, en particulier, de lire celle des 170 juristes.

    • Louis 29 mars 2013 at 10 h 16 min #

      La réponse de LMPT me semble quand même urgente, car François Hollande nous fait passer pour des imbéciles :

      Nous disons, arguments à l’appui, que le projet de loi Taubira débouche forcément sur la PMA puis la GPA.

      Il répète que la PMA n’est plus à l’ordre du jour pour le moment et qu’il n’y aura pas de GPA tant qu’il sera Président de la République.

      Or, la PMA et la GPA sont au coeur de notre mobilisation.

      Une réponse claire et juridiquement argumentée s’impose donc rapidement.

      • Bertrand 29 mars 2013 at 10 h 34 min #

        Il ne faut pas accorder aux propos de Présiflan plus d’importances qu’ils n’en ont.
        Holland passe pour un guignol, il n’y a plus grand-monde pour croire à ce qu’il dit.

      • Rességuier 29 mars 2013 at 11 h 45 min #

        « Tant qu’il sera Président de la République » ! Ca veut tout dire !

        François Hollande se lave honteusement les mains !

        Non seulement, rien n’assure qu’il ait seulement le choix, et le législateur devra de toute façon légaliser la PMA et la GPA au même titre l’un et au l’autre tôt ou tard si la loi Taubira entre en vigueur, que ce soit dans un, cinq, 10 ou 15 ans.

        C’est très simple : d’une part la loi Taubira, en permettant à un deuxième adulte de se substituer au parent dont l’enfant a été volontairement privé, encourage les gens à priver délibérément des enfants de leur père ou de leur mère, et qui plus est en l’occurrence pour les priver de père ou de mère tout court puisqu’il s’agit de les faire adopter par un « deuxième père » ou une « deuxième mère ».
        Il s’agit très concrètement de cautionner et donc d’encourager le processus qui consiste pour des personnes qui ne souhaitent pas s’encombrer d’un parent de l’autre sexe à fabriquer un enfant adoptable pour le priver volontairement d’un père ou d’une mère.
        Peu importe donc qu’Hollande en vienne ou non à légaliser le commerce de sperme pour les femmes seules (ou « couples » de femmes) et la grossesse pour autrui. Cette loi invite de toutes les manières les gens à recourir à ce marché de sperme et d’enfants à l’étranger avant que la France n’ait elle-même plus le choix de résoudre cette incohérence dans son droit interne.

        D’autre part, le simple fait de traiter de manière égale différentes situations en leur appliquant le même régime du « mariage » imposera que le recours à un don de sperme par un tiers anonyme soit légalisé aussi bien pour les « mariages » de femmes entre elles que pour les mariages normaux, bien qu’il ne s’agisse aujourd’hui que de cas de stérilité pathologique.

  13. Bertrand 29 mars 2013 at 9 h 07 min #

    « GayLib s’inquiète, ne lâchons rien

    Voici un extrait d’un communiqué du lobby LGBT, diffusé par courriel le 27 mars et signé de Catherine Michaud, sa présidente :

    «  »La manif pour tous » a montré sa capacité à mobiliser. […] Pour toute réponse, les politiques ne nous proposent que des prises de paroles embarrassées qui prouvent leur incapacité à développer une argumentation audible et construite […]. Le Président de la République, par son mutisme tout comme celui, assourdissant, de son gouvernement ne démontre pas de réelle détermination à mener à bien un projet désormais malmené. Aujourd’hui, alors que l’examen du texte au Sénat va s’ouvrir, il est à craindre que la sérénité des débats ne soit pas garantie compte tenu de la radicalisation de certains, des menaces qui désormais sont proférées et largement relayées ainsi que de l’instrumentalisation politicienne qui en est faite. Gaylib demande au gouvernement de prendre ses responsabilités et de reprendre l’initiative dans ce débat. Gaylib demande aussi à toutes et à tous de rester mobilisés et de ne pas considérer que le vote du texte en première lecture à l’assemblée constitue un aboutissement. Il faut poursuivre sans relâche notre effort de pédagogie. […] »

    GayLib combien d’adhérents ? Une coquille vide, comme dirait le journaliste du Monde Samuel Laurent. »

    Source : le Salon Beige

    • François 75003 29 mars 2013 at 9 h 42 min #

      C’est bien qu’ils s’inquiètent. Mais c’était aussi avant l’intervention du Président qui a tenu à les rassurer, comme ils le voulaient. Ce n’est pas la première fois qu’il montre qu’il est beaucoup plus réceptif aux froncements de sourcils de LGBT qu’aux millions de français qui lui demandent de retirer cette réforme. Ne nous leurrons pas sur ce plan. Notre combat est difficile. Il y a eu un changement de ton dans un certain nombre de médias en notre faveur. Maintenant il nous faut trouver le moyen, comme le disait un autre contributeur de salon beige hier, de « transformer l’essai ».

      • Bertrand 29 mars 2013 at 10 h 09 min #

        Pour « transformer l’essai », nous avons besoin des « politiques » qui partagent notre cause, tous partis confondus, j’insiste sur « tous » !

        • Freddie 29 mars 2013 at 13 h 55 min #

          Entièrement d’accord avec vous, Bertrand. N’envoyons surtout aux pelotes aucun politicien sous prêtexte que la presse parle de « récupération ». Ce serait faire le jeu des médias et nous couper de nos soutiens. Félicitons chaudement ceux qui luttent contre la loi, même s’ils ne sont pas du parti pour lequel nous votons habituellement, et faisons remarquer notre mécontentement à ceux pour qui nous votons et qui nous trahissent, s’abstiennent ou retournent leur veste. Personnellement, c’est ce que je fais. Je m’efforce aussi de rassurer mes élus locaux, qui se demandent parfois ce qu’on va penser d’eux s’ils prennent position.
          Je souhaite répondre à un post qui craignait que Hollande se braque parce que des UMP sont avec nous. Je pense avec un autre posteur que le combat est international. L’Europe y pousse, et est actionnée par des lobbies. Hollande ne céderait pas le moins du monde non plus si l’UMP se couchait. Il faut mobiliser le plus de monde possible, y compris à gauche. Il faut que Hollande sente que son électorat de base le lâche.

      • peket7 29 mars 2013 at 11 h 01 min #

        Quand il parle, son unique but est de louvoyer pour essayer de rassurer (d’endormir?) chacun des groupes en face de lui. L’important c’est le Sénat, et là c’est bien les 1.400.000 français et les 170 juristes qui vont peser dans la balance. Et ce que continue de faire Frigide (la tournée aux USA), élargir le mouvement, semer pour dans 1 mois, 2 mois, c-a-d la deuxième lecture à l’A.N Ne lâchez pas Frigide.

  14. François 75003 29 mars 2013 at 8 h 43 min #

    Je n’ai pas écouté Hollande hier, dont je n’attendais rien, et je préfère venir apprendre ici ce qu’il a pu dire, auprès de ceux qui ont eu la patience de l’entendre.
    Bien sûr je ne souhaiterais rien autant que de le voir retirer le projet de loi Taubira, ce qui mettrait aussi un coup d’arrêt à certaines dérives sociétales qui s’accélèrent avec le pouvoir actuel à un degré jamais vu jusqu’à présent. Mais je crois que ce serait très difficile à Hollande de le faire pour au moins deux raisons. La première, c’est qu’Hollande est un président faible qui laisse sa majorité se livrer à toutes les outrances et que je ne le vois pas se poser en président de tous les français, dans la tradition républicaine, pour imposer une mesure de retrait qui irait contre l’hystérie de sa majorité sur ce projet. Il n’en a pas l’étoffe, il n’en a pas l’envie, il n’en a pas l’idée, préférant se croire fort de suivre ses conseillers, alors qu’il leur est soumis. La seconde raison qui rend plus difficile ce retrait que cela n’a été le cas pour les deux précédents cités -loi de 1984 et CPE- c’est qu’il s’agissait à l’époque de débats purement français -avec en plus la pression des lycéens et étudiants, dont on sait qu’elle est incontrôlable, dans le cas du CPE-alors qu’aujourd’hui on voit bien que l’on a affaire avec ce projet de loi à un lobby actif au niveau international. Ce n’est pas un motif, au contraire, pour nous, de céder sur ce qui fait notre raison d’être. Mais c’est un argument derrière lequel peuvent se retrancher le président et la majorité actuels obsédés par des réformes « sociétales » toutes inspirées de l’étranger (c’est la même chose pour l’identité de genre, pour les salles de shoot..).
    Mais si ce n’est pas le retrait, nous avons une autre revendication qui a été rappelée le 24 mars, avec l’organisation d’un référendum. Cette revendication était présente dès le 17 novembre. Elle a été réaffirmée avec force le 13 janvier. Elle a été rappelée le 24 mars. Mais entretemps, elle a connu un certain flottement. Certains n’y tiennent pas : ainsi dans salon beige, hier, un contributeur estimait que si le président n’annonçait pas le retrait et s’il n’annonçait pas un référendum -et ce contributeur ajoutait Tant mieux- il suffirait qu’il accorde la liberté de vote aux parlementaires. Je ne suis pas de cet avis. Je ne crois pas que, compte tenu de l’état d’esprit de la majorité actuelle, une liberté de vote serait une garantie de succès, ni d’ailleurs qu’elle ait vraiment un sens compte tenu des pressions du groupe socialiste, auxquelles ne peuvent résister que des députés vraiment courageux. En revanche, je crois que les résultats d’un référendum seraient conformes à ce que nous souhaitons.
    Si nous ne poussons pas notre avantage sur ce terrain là, c’est plutôt en raison du flou entretenu sur les modalités d’un référendum. La motion référendaire déposée par l’UMP après le 13 janvier, soumise à la majorité parlementaire, n’avait aucune chance d’être adoptée. Et, s’il serait plus facile pour Hollande de recourir au référendum que de décider du retrait, il ne le fera pas, pour les raisons évoquées plus haut, sans une forte pression extérieure à même de contrebalancer l’influence de sa majorité. Cette pression aurait pu être organisée dès le 13 janvier en lançant une pétition conforme à ce que requiert la Constitution pour le référendum d’initiative partagée (un cinquième des parlementaires et un dixième des électeurs inscrits). Cela n’a pas été fait, notamment parce que la loi organique d’application de cette disposition de la Constitution, qui devait préciser les modalités de recueil de ces signatures, n’a toujours pas été prise, ce qui est, en soi, une sérieuse anomalie. J’ai toujours pensé que nous aurions pu passer outre et que si les conditions voulues par la Constitution en termes de nombre de signataires avaient été réunies, ce référendum n’aurait peut-être pas eu lieu selon le texte proposé par les signataires, mais le Président n’aurait pu se dérober à en organiser un.
    C’est une autre voie qui a été suivie, sans que la question ait été clairement débattue, d’essayer de faire voter ladite loi organique d’application du référendum d’initiative partagée, en suspens depuis cinq ans. Le Sénat l’a votée le 28 février et, si j’ai bien retenu, l’Assemblée devrait reexaminer ce texte, remanié par le Sénat, le 25 avril. Peut on espérer que ce texte soit définitivement voté à cette date ? Sera-t-il possible alors de lancer la procédure du référendum d’initiative partagée, ce qui suppose que 185 parlementaires en prennent l’initiative ?
    Pour ma part, j’ai essayé d’interroger, par les contacts qui s’offrent à nous, les membres du collectif sur cette perspective, sans parvenir à en savoir plus. Je profite donc de ce forum pour exprimer le souhait que le collectif communique d’une façon ou d’une autre sur ce sujet, comme Philippe Brillault l’avait fait à propos de la procédure devant le CESE, en en évoquant les étapes et les écueils.
    Retrait ? Referendum ? Bien sûr il y a aussi le vote au Sénat. Mais là aussi faisons attention. Même si le projet n’était pas voté par le Sénat, je ne suis pas certain que cela suffirait à l’enterrer. Jusqu’à maintenant lorsque le Sénat avait une majorité différente de celle de l’Assemblée, le cas a dû se produire plus d’une fois et l’Assemblée a toujours eu, me semble-t-il, le dernier mot.
    Au lendemain du 24 mars, plusieurs contributeurs ont dit qu’il fallait absolument maintenir l’unité du mouvement mais aussi affiner la stratégie. Je suis d’accord avec cela. Et je pense aussi que nous n’avons pas tant d’armes à notre disposition pour en négliger certaines.

    • Bruno 29 mars 2013 at 10 h 00 min #

      merci de ne pas trop donner d’arguments à nos adversaires….

      • François 75003 29 mars 2013 at 10 h 36 min #

        Nos adversaires trouvent bien leurs arguments tout seuls. Ce que je veux simplement dire pour résumer, c’est que le réferendum d’initiative partagée, qui ne nécessite ni l’accord du président, ni la majorité à l’Assemblée, est le moyen qui me paraît le plus sûr, parmi ceux que nous avançons depuis le début. Et qu’il me paraîtrait souhaitable de clarifier un peu le flou qui entoure cette revendication, qui se traduit, par ailleurs, par une dispersion des initiatives (avec cinq pétitions en ligne). Philippe Brillault avait en son temps communiqué sur la procédure devant le CESE sans dissimuler les embûches : il l’avait fait très bien. Je crois qu’il faut dire les choses et que, concernant les pétitions en vue d’un réferendum, des questions de procédure et d’efficacité se posent qu’il serait utile d’aborder.

        • Freddie 29 mars 2013 at 14 h 06 min #

          François, c’est le député Hervé Mariton qui a insisté pour que cette idée de référendum d’initiative partagée soit enfin réétudiée. Si vous voulez en savoir plus, posez une question sur son site.

  15. Jean-Baptiste 29 mars 2013 at 8 h 00 min #

    Je suis d’accord avec De Launay sur l’impérieuse nécessité de rester unis. Le départ de Béatrice Bourges est déjà regrettable. Et pour tout dire, je ne suis pas convaincu par l’intérêt de cette nouvelle structure proposée par Philippe Brillault, pour qui par ailleurs j’ai beaucoup d’estime et de reconnaissance pour tout ce qu’il a fait. Une nouvelle structure fédérative risque fort d’apparaître comme une concurrence à LMPT et aboutir à une dispersion des forces. S’il y a besoin d’une structure dédiée a des actions spécifiques, cela pourrait être créé au sein même de LMPT. LMPT est une invention géniale qui a réussi à mobiliser des centaines de milliers de gens très différents comme personne ne l’aurait imaginé au départ. S’IL VOUS PLAIT M. BRILLAULT, RESTONS DANS CE CADRE !
    Et peut-être arrêtons de passer des heures à remplir ce blog pour le choix d’un nom. Je trouve ça un peu démobilisant. Il y a peut-être d’autres priorités, sans vouloir vous offenser…

    • Louis 29 mars 2013 at 9 h 55 min #

      Freddie 28 mars 2013 at 23 h 07 min # :

      « Ce n’est pas pour changer le nom de la Manif Pour Tous, qui reste un collectif d’associations mobilisées contre la loi Taubira. C’est pour créer un autre groupe, qui serait à l’échelle nationale une extension d’Yvelines Renouveau, l’association créée par M. Brillault dans les Yvelines pour réunir élus et particuliers cherchant ensemble et dans la bonne volonté la solution à des problématiques précises (pas seulement le mariage pour tous). Donc au départ M. Brillault avait proposé France Renouveau, mais le nom étant trop proche d’un mouvement connoté, on cherche un autre nom. »

      Bernadette 29 mars 2013 at 9 h 44 min # :

      « Clarification bien venue. France Renouveau (sous un nom à venir) n’a pas pour but de remplacer le collectif ManifPourTous mais de s’y intégrer comme des dizaines d’autres associations.

      Par contre il est impossible qu’une association appartenant au collectif appelle à des actions en contradiction avec les consignes du collectif ; une fois le réultat obtenu (supression de la loi Taubira) chacun reprendra sa liberté d’action. »

      • peket7 29 mars 2013 at 11 h 15 min #

        Je crains que non: une fois le projet de loi retiré, il y aura encore bien des dangers: L’Europe avec ses théories du genre rampantes sera sans doute notre principal adversaire.

        • Freddie 29 mars 2013 at 14 h 27 min #

          La Manif pour Tous est un collectif d’associations. Alors que France Renouveau, quel que soit le nom en définitive adopté, permettrait une adhésion individuelle. Je rappelle que l’idée de France Renouveau est de permettre aux gens qui ont apprécié et découvert M. Brillault à l’occasion de la signature de la pétition au Cese, de pouvoir s’investir avec lui à plus long terme. Il le lui ont demandé. Il a déjà créé Yvelines Renouveau, qui réunit élus et particuliers pour étudier des problèmes divers relatifs aux Yvelines. L’extension vous permettra de participer si vous habitez ailleurs et souhaitez trouver des gens pour discuter d’un problème qui ne concerne pas spécialement les Yvelines. J’imagine que les objectifs plus précis seront à definir.

  16. Bertrand 29 mars 2013 at 7 h 08 min #

    « Le texte libéralisant la recherche sur l’embryon n’a pas été adopté

    C’est la bonne nouvelle de cette nuit !

    Le gouvernement n’a pas pu aller au terme du pseudo-débat, ce qui a suscité la fureur des députés radicaux qui ont quitté l’hémicycle. Cela a pour conséquence de repousser de plusieurs semaines l’adoption de ce texte, voté au Sénat en catimini début décembre 2012. Il faudra en effet que le texte soit repris par un autre groupe parlementaire, par le gouvernement, ou mis à l’ordre du jour de l’Assemblée. Ce qui est peu probable à court terme.

    Avec les 300 amendements déposés par l’UMP sur le seul article du texte, il n’était pas possible que l’examen du texte soit entièrement terminé à une heure du matin.

    Sur twitter, le député UMP Philippe Gosselin écrit :

    « Sur un sujet grave, la majorité ridiculisée. Pathétique. Voilà quand on veut faire en catimini. Ils ont même écourté le débat ».

    Source : le Salon Beige

  17. Bertrand 29 mars 2013 at 6 h 48 min #

    «Les hommes naissent libres et égaux en droits»
    Le premier article de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen énonce l’ensemble des droits naturels et leurs conditions de mise en œuvre.
    Aujourd’hui, ce droit inaliénable se prépare à subir des retouches, par une loi prochainement présentée au Sénat, en vue de satisfaire les revendications d’une minorité qui souhaite redéfinir le principe même du droit naturel…. »

    http://www.ndf.fr/poing-de-vue/27-03-2013/les-hommes-naissent-libres-et-egaux-en-droits#.UVUqBMptO3s

  18. Bertrand 29 mars 2013 at 6 h 37 min #

    « Manif pour tous : Jean-Pierre Michel et la France apaisée

    Le rapporteur socialiste du projet de loi sur le mariage pour tous les homosexuels et l’homoparentalité pour tous, Jean-Pierre Michel, s’est illustré sur Twitter en faisant part de son mépris et de sa haine envers les opposants au projet de loi du gouvernement. Quand les socialistes attisent la haine au sein du peuple de France afin de faire oublier leurs premiers résultats (économie, chômage, insécurité, budget, pouvoir d’achat…)……. »

    http://24heuresactu.com/2013/03/28/manif-pour-tous-jean-pierre-michel-et-la-france-apaisee/

  19. Bertrand 29 mars 2013 at 6 h 30 min #

    Bertrand 29 mars 2013 at 6 h 28 min #

    « L’ordre légitime est du côté des manifestants !

    Le pouvoir politique et médiatique actuel est occupé par les trublions de Mai 68 et ceux qu’ils ont formés idéologiquement puisque, dans le pays de la droite la plus bête du monde, celle-ci a abandonné l’éducation et la culture à la gauche.. Le résultat,c’est le nombre des libertaires, maoïstes et autres trotskistes qui, devenus détenteurs de confortables pouvoirs, diffusent et imposent l’idéologie socialo-bobo, un mélange de dynamitage des valeurs inscrites dans la Nation française au nom d’une supposée liberté sans rivage et de répression de la liberté au nom d’un prétendu ordre républicain….. »

    http://www.bvoltaire.fr/christianvanneste/lordre-legitime-est-du-cote-des-manifestants,16644

  20. Bertrand 29 mars 2013 at 6 h 28 min #

    « L’ordre légitime est du côté des manifestants !

    Le pouvoir politique et médiatique actuel est occupé par les trublions de Mai 68 et ceux qu’ils ont formés idéologiquement puisque, dans le pays de la droite la plus bête du monde, celle-ci a abandonné l’éducation et la culture à la gauche.. Le résultat,c’est le nombre des libertaires, maoïstes et autres trotskistes qui, devenus détenteurs de confortables pouvoirs, diffusent et imposent l’idéologie socialo-bobo, un mélange de dynamitage des valeurs inscrites dans la Nation française au nom d’une supposée liberté sans rivage et de répression de la liberté au nom d’un prétendu ordre républicain….. »

    http://www.bvoltaire.fr/christianvanneste/lordre-legitime-est-du-cote-des-manifestants,16644

  21. Isa 29 mars 2013 at 5 h 09 min #

    Je propose FRANCE COURAGE

  22. ONESTLATOUS ! 29 mars 2013 at 1 h 34 min #

    je propose :
    – FRANCE-REACTIVE
    – FRANCE-EN-ACTION
    – FRANCE-INTERNACTIVE
    car Lamanifpourtous, c’est le lien entre internet et TOUS les réseaux, ET les individus qui peuvent rapidement s’y agréger, partout en France.
    On retrouve cette même dynamique à la saisine cytoyenne.

  23. Guillaume 29 mars 2013 at 1 h 18 min #

    @de launay: je partage entièrement votre point de vue, sur la nécessité de l’union du mouvement lmpt. Et notamment en son sein.
    Comme sur la nécessaire concentration sur l’objectif principal: le retrait de cette loi inique.

    Il me semblerait donc bon que tous les commentaires « politiciens », cad rattachés à des personnalités d’autres partis, n’aient pas leurs places ici. Le mouvement est large, spontané et doit le rester.
    Ca nécessite une discipline personnelle dans les commentaires

    Personnellement, et pour aller plus loin, je pense que les tentatives de récupération de l’ump vont finir par devenir nuisibles au mouvement, même si on a besoin d’eux temporairement.

    C’est peut-être une des explications de la fermeté butée de persiflan: il pourrait peut-être céder devant le peuple (bien qu’il n’ait visiblement pas la nécessaire carrure pour le comprendre), mais pas devant l’ump.

    J’invite les dirigeants de LMPT à sepencher sérieusement sur la question, dont on ne peut faire l’économie.

    Enfin, il devient évident pour de plus en plus de gens que face à ce mur du refus de dialogue, un passage à d’autres types d’action devra peut-être s’imposer.
    FranceRenouveau (en attendnat mieux) a pour but d’assurer une recomposition politique. C’est essentiel, mais c’est au mieux du moyen terme…

    • De Launay 29 mars 2013 at 7 h 25 min #

      Les partis du type UMP, UDI, etc… Ne sont pas les les plus gênants, ce sont ceux des extrêmes, qui voudraient que ca débouche sur des actions violentes et des affrontements, qui le sont.
      La prochaine manifestation sera monstrueuse si les éléments constitutifs du collectif de LMPT reste uni. Dans le cas contraire, ça risque d être la manif de trop.

  24. de Launay 28 mars 2013 at 22 h 37 min #

    Monsieur Brillault,

    tout montre que les français sont exaspérés de ne pas être écoutés et d’être méprisés.

    La prochaine moblisation sera probablement la plus importante jamais réalisée en France.
    Il est donc important que le collectif reste uni autour de Frigide Barjot, quelque soient les divergences d’opinions sur les moyens d’actions à entreprendre.
    Pour l’instant tout a été parfait, le mouvement va crescendo !

    S’il vous plait, en tant que personne politique, veilliez à garder cette unité sans laquelle le mouvement mourra dans quelques semaines.

    merci

    • Louis 28 mars 2013 at 22 h 44 min #

      C’est une union sacrée, car ce sont les enfants de demain et l’avenir de la France qui sont en jeu. Est-il pertinent de changer le nom de notre collectif dès maintenant ? Si oui, pourquoi ?

      • Freddie 28 mars 2013 at 23 h 07 min #

        Ce n’est pas pour changer le nom de la Manif Pour Tous, qui reste un collectif d’associations mobilisées contre la loi Taubira. C’est pour créer un autre groupe, qui serait à l’échelle nationale une extension d’Yvelines Renouveau, l’association créée par M. Brillault dans les Yvelines pour réunir élus et particuliers cherchant ensemble et dans la bonne volonté la solution à des problématiques précises (pas seulement le mariage pour tous). Donc au départ M. Brillault avait proposé France Renouveau, mais le nom étant trop proche d’un mouvement connoté, on cherche un autre nom.

        • Louis 29 mars 2013 at 8 h 53 min #

          Bon rappel et bonne clarification, dans un contexte où des divisions semblent menacer l’élan LMPT qui doit au contraire se renforcer.

          La plupart des gens avec qui j’aborde le sujet du « mariage pour tous » commencent à peine à comprendre les vrais enjeux du combat. Restons clairement « lisibles ».

          • Bernadette 29 mars 2013 at 9 h 44 min #

            Clarification bien venue. France Renouveau (sous un nom à venir) n’a pas pour but de remplacer le collectif ManifPourTous mais de s’y intégrer comme des dizaines d’autres associations.

            Par contre il est impossible qu’une association appartenant au collectif appelle à des actions en contradiction avec les consignes du collectif ; une fois le réultat obtenu (supression de la loi Taubira) chacun reprendra sa liberté d’action

      • Guillaume 29 mars 2013 at 1 h 21 min #

        @Louis, certes mais pas seulement.
        Je reprend volontiers à mon compte cette phrase trouvée ce jour sur Twitter: « La famille, c’est notre identité ».

        Donc c’est certes aux enfants futurs, mais aussi à nous, à ce que nous sommes, que le texte et ces idéologues s’attaquent. Et ça, dès maintenant.

    • Freddie 28 mars 2013 at 22 h 56 min #

      Tout à fait d’accord. C’est capital. Frigide a payé de sa personne, mais de plus, elle est une personnalité médiatique, un point d’ancrage. C’est important que le débat reste centré autour d’elle car cela permet de fédérer des gens de toute tendance. Je rappelle que la personne qui a su, en Norvège, grâce à un reportage effectué auprès de spécialistes de la théorie du genre, exposer l’inanité de cette théorie et aboutir à ce que le gouvernement norvégien cesse de la subventionner, est certes un homme cultivé qui a fait des études de socio, mais c’est aussi un acteur, tout simplement. Dès qu’on est dans un parti – ce qui est pourtant honorable – les médias vous fichent et réduisent votre action, même si elle est sincère, à une tentative de récupération. Il faut garder une figure de proue médiatique, et fédérer autour un maximum de bonnes volontés de toutes tendances. Aujourd’hui, nous vivons dans un monde de médias, et il faut savoir les battre à leur propre jeu.

      • Guillaume 29 mars 2013 at 13 h 12 min #

        Tout à fais d’accord avec Freddie, je rajouterai de plus que Frigide a prouvé à d enombreuses reprises sa capacité de débatteuse, notamment vis-à-vis de smédias.
        Un certain nombre lui reproche son profil, et son aspect « fofolle »… c’est au contraire uen énorme force, qui la rend plus difficilement attaquable.
        C’est une figure de proue idéale.

        PS: j’ai été emabllé par le discours de Patrice André (le magistrat). Quelqu’un connait-il SVP un moyen de le contacter ?

  25. Michèle 28 mars 2013 at 22 h 23 min #

    L’homme brave est celui que soutient toujours l’espérance
    « Euripide »

    France Espérance ?


Laisser un commentaire