Biographie

Philippe BRILLAULT
Maire du Chesnay
Conseiller départemental des Yvelines
Président d’Yvelines Renouveau

62 ans, marié, 4 enfants.
Médecin

Né à Versailles, mes parents habitaient déjà au Chesnay.
École communale au Chesnay, puis 6e – Terminale à St Jean de Béthune.
Faculté de médecine, thèse en 1979, Assistant des Urgences et Réanimation à l’hôpital Mignot à 28 ans à mi-temps (40h/semaine) et médecin généraliste à mi-temps (40h/semaine).
Le travail ne m’a jamais fait peur.

Élu conseiller municipal en 1983. Maire en 1989, régulièrement réélu, malgré toutes les attaques que j’ai subies en début de mandat, qui ont provoqué de graves crises toujours surmontées (dissolution de mon premier conseil municipal, puis annulation des élections municipales de 1995). Les résultats et la proximité avec la population m’ont permis de conserver et développer la confiance de mes concitoyens.
Élu conseiller général du canton Le Chesnay-Rocquencourt, en mars 2011, avec ma suppléante Brigitte T.de Gramont.

Très impliqué dans le secteur médical : Hôpital, clinique, maisons de retraite, création d’un cabinet médical au Chesnay, Président en alternance avec le Maire de Versailles du Conseil de Surveillance de l’hôpital Mignot, représentant du Conseil Général à L’Agence Régionale de Santé – ARS – auprès de Claude Evin, membre de la commission de suivi de la réforme hospitalière animée par André Rossinot.

Je suis par ailleurs vice-président du Syctom, syndicat de traitement des ordures ménagères, enjeu essentiel dans le débat environnemental, tout comme le syndicat du Ru de Gally dont je suis également vice-président.

« Jeunesse et Marine » m’a appris à vivre avec la mer et devenir un marin. Cette école humaine exceptionnelle m’a formé sur un principe que j’ai par la suite toujours appliqué : garder un cap en équipe et s’adapter à toute situation.

Ayant grandi aux côtés d’un père ingénieur des Arts et Métiers, j’ai découvert la logique de la mécanique et des concepts techniques, ainsi que l’architecture qui doit allier l’esthétique et la qualité de vie. Puis, c’est ma foi profonde en les hommes qui m’a dirigé vers une carrière médicale qui m’a comblé.

DES CONVICTIONS, UN ENGAGEMENTEn septembre 2012, apparaissent les premiers projets de lois sociétaux. Le premier est celui qui donne accès à deux personnes du même sexe à l’ouverture à la procréation. Le changement de la définition même du mot « mariage » dans le dictionnaire affirme cette volonté .Je propose alors au Conseil municipal une Motion respectant les sensibilités de tous, mais ouvrant la liberté de conscience pour les maires et réaffirmant les valeurs de base de la famille en France depuis toujours. Cet engagement est remarqué par Frigide Barjot, animatrice à cette date de la Manif Pour Tous. Je deviens le représentant des élus au sein de ce Mouvement de résistance . Devant la surdité du Gouvernement, je propose la pétition citoyenne, démarche constitutionnelle auprès du CESE, Conseil Économique Social et Environnemental . En moins de trois semaines, ce sont plus de 700 000 pétitions écrites qui arrivent au bureau de poste du Chesnay, venant des quatre coins de la France, ainsi que des départements d’Outre Mer et de l’étranger . Vous connaissez la suite !De nouvelles lois et décrets poursuivent cet acharnement dogmatique gouvernemental.
Les rythmes scolaires, la redéfinition des territoires ayant pour objectif la disparition des élus locaux, élus de proximité, élus par le peuple pour les organiser en  » grands machins » dénommés Métropoles, gérées par des technocrates issus de politiques de partis.
La fiscalité n’est pas en reste avec une succession de réformes fiscales touchant principalement les familles, sans épargner les revenus modestes. La réforme des impôts locaux se prépare …Un maire est en première ligne pour recevoir les suggestions de ses concitoyens, c’est l’élu du quotidien. Son devoir est de faire remonter l’information et de proposer des pistes de solutions, lorsque le relais se fait auprès des parlementaires. Mais son devoir est aussi de manifester son désaccord lorsque, comme c’est trop souvent le cas, les politiques nationaux sont totalement absents ou « à côté de la plaque ».

15 Commentaires à “Biographie”

  1. OTT 27 janvier 2017 at 13 h 01 min #

    Une mise à jour de l’âge serait pertinente
    =>

    65 ans – à actualiser annuellement
    ou
    né le 4 décembre 1951

  2. Béatrice 17 avril 2013 at 17 h 50 min #

    Bonjour Monsieur,

    Je ne suis pas fan de l’Hôpital Mignot dont la qualité de service et les urgences en premier est en baisse depuis 15 ans… Lieu où ma quatrième (moi aussi j’en ai 4) a manqué perdre la vie il y a 3 ans et dont ns n’avons jamais eu le dossier médical(Dr Foucault allo, allo?).Merci cependant de la prise de risque d’une personne, à la véritable vocation, après les erreurs répétées de l’interne de garde aux urgence, qui a quitté son service pédiatrique et a combattu pour nous et de ce médecin inconnu ( d’après une source interne)qui a procédé en urgence, à ses risques et périls, à l’intubation qui a sauvé notre poussin(Pas de réa enfant à Mignot, la ville des familles nombreuses!)… Un chance cette personne qui a « osé risquer » enfin, qui sortait d’un stage-réa enfant ou une réponse à nos prières…Merci au Kremlin qui a pris le relais et qui,lui, a assuré un véritable suivi et communication sans omerta,dans le respect de l’humain…cqfd…
    – Je ne suis pas fan des maisons de retraite comme ce groupe Korian qui fait coupe budgétaire sans vergogne malgré des prix de »séjour » de 4800 euros,(pour ses actionnaires?). Pas fan de la façon dont on active la dégénérescence de nos « anciens » par manque de personnel. C’est l’échange humain qui maintient la vie, on respecte + nos enfants dans les crèches (nombres de couches, contact, temps pris pour les nourrir, sourires)mais c’est vrai qu’ils vont vers la vie eux, la mort on ne veut plus la voir…

    MAIS !!!! Je suis fan de votre prise de position et votre combat ( perdu d’avance au vue de la répartition des sièges du parlement?)sur ce texte de loi sur la famille et l’enfant).Je suis fan de voir qu’il y a encore des gens qui ont des tripes sans sembler calculer un avantage carriériste. Tripes, dignité, investissement de leur temps… Moi qui vient du Collège d’Hulst et ai fait une crise d’ado-social fût un temps , je vois que les valeurs humaines et éthiques sont là aussi où il y a éducation et sens du dépassement et de l’effort(éduquer non dans le sens de se faire plaisir mais de conduire à devenir adulte responsable) et exigence…Cela donne des gens investis, de conviction qui n’hésitent pas à combattre même avec des médias opposée et partisane et malgré la pensée unique…
    Je suis engagée moi aussi, juste en paroisse mais où la vie ensemble faite de bénévolat n’est pas épargné par les confrontations de différents égo et sensibilités, divergences de point de vie. Je ne crains pas la stigmatisation par le cliché de ma religion, elle est l’apanage des raccourcis de ceux qui sont étroit d’esprit et ne se donnent pas la peine de réfléchir et de voir L’Homme dans un projet qui le grandit et lui donne sa dignité et du sens…
    J’ai considéré la politique comme un milieu pourri, (mes clichés à moi?) pire que celui de l’entreprise,j’ai refusé de tricher avec moi-même car j’ai cru que peu de gens pouvait y être sincères et profonds : « dis-moi qui tu fréquentes je te dirai qui tu es » « montre-moi comment tu gères ta vie privé et tu pourras gérer mon pays, » « faites ce que je dis, je le fais aussi et d’abord » façon chef scout,vrai leader…
    Je suis voyez-vous « trop » idéaliste »
    Si j’apprécie la diplomatie, je n’aime pas les tièdes…
    Mon cœur est socialement à gauche :le partage des richesse, le capitalisme ammoral, l’exploitation des uns par les autres…C’est à la fois un moteur et un vol… l’économie est-elle obligée de fonctionner ainsi dans cette course folle du « progrès » , qui n’avance , recule?
    Mais je suis éthiquement à droite, école libre, respect de nos racines chrétiennes, morale, pas de « interdit d’interdire »(déformation de ma petite formation de juriste? j’aime la cohérence de la sanction par rapport à l’interdiction…j’aime la jurisprudence mais pas la récidive à l’infini. Je n’aime pas les signes brouillés ou contradictoires
    que nous envoient sans respect ceux qui retournent leurs vestes ou vont dans le sens du vent…
    J’ai toujours voté par élimination, jamais par conviction…Pas de leader crédible, plutôt le « moins pire »
    Ce projet de Loi « mariage civil unisexe » c’est une vraie question que je pensais ne jamais me poser. Est-il temps de cesser de râler pour agir, même inutilement, pour entendre ce qui me tient à cœur? Serait-ce un levier pour entrer en politique même localement (Je ne suis pas du Chesnay) …Cela me taraude…Je hais ce que nous fait la gauche, je n’ai pas de coup de cœur à droite (Fillon bien calculateur et peu engagé pour ménager la chèvre et le chou, Copé trop « surfait », honnête ou trop affamé?) Je n’ai pas trouvé ma tête de file…
    Je constate aux aléas de ces manif , de ces débats de mes écoutes au Sénat et à l’assemblée (Un homme m’épate au CESE, je vs laisse deviner qui, il est parti, :), (heureusement que mon oncle et parrain aujourd’hui en maison de retraite un peu désorienté n’est plus là pour voir ce que ce cher Conseil Economique et social est devenu lui qui y passa un certain moment à refaire le monde avec fierté…
    L’avantage de cette crise des valeurs , cette affolante théorie du genre, ce captage de l’éducation de nos enfants contre nos convictions, c’est l’electro-choc et la découverte de gens magnifiques qui s’engagent…
    Pour cela un immense merci….
    Et si vs deveniez présidentiable ?

  3. BENOIST 19 mars 2013 at 15 h 20 min #

    Toute mon admiration et mon parfait soutien

  4. Le Petit 26 février 2013 at 12 h 31 min #

    Bonjour,
    Je viens d’envoyer un poème que je viens d’écrire pour dénoncer le mariage homo. Je l’ai envoyé à l’adresse contact@philippebrillault.fr J’espère qu’il vous parviendra. S’il vous plait, je serais heureux que vous le diffusiez autour de vous sans le modifier et en citant le pseudonyme de l’auteur (Tania Pétille).
    Merci et bon courage. A.L.P.

  5. TRéCA 22 février 2013 at 8 h 13 min #

    merci Docteur pour la fermeté de votre engagement dans la honteuse affaire du mariage vu par nos actuels gouvernants .Nous vous soutenons sans réserve.

    • TRéCA 22 février 2013 at 8 h 15 min #

      Merci Docteur pour votre engagement contre les tristes initiatives du Gouvernement sur le mariage , l’adoption notamment.NOUS VOUS SOUTENONS SANS RESERVE .

  6. WALINE 21 février 2013 at 17 h 21 min #

    Cher Monsieur,

    Félicitations pour votre engagement et votre tonicité. Nous serons à paris évidemment le 24 mars.
    Edouard, Emmanuelle et leurs 4 enfants

  7. Michel fouquet 14 février 2013 at 11 h 38 min #

    bravo pour votre pétition

    et merci aux bénévoles

  8. Albert Roanne 12 février 2013 at 22 h 03 min #

    Merci pour votre action. Je suis moi même médecin et j’admire votre combat, implication et droiture dans ce que vous faites. Nous sommes nombreux derrière vous.

  9. de mentque 12 février 2013 at 16 h 30 min #

    Tous nos remerciements pour votre action que nous avons soutenu et que nous suivons avec le plus grand intérêt.

  10. martinier f. 11 février 2013 at 21 h 09 min #

    aucun commentaire mais mes plus vives félicitations à tous les hommes et femmes qui ont accompagné une démarche initiée avec courage et désintérèessement au simple nom de l’humanité de nos descendants

  11. Fumery Patrick 8 février 2013 at 14 h 36 min #

    Bonjour Philippe Brillault, dans la mêlée du rugby, j’étais le « pilier de droite » et toi (je me permets, comme à l’époque), le « pilier de gauche ». Si, si, « de gauche »… Une mêlée très efficace !

  12. LAHOUEL 8 février 2013 at 1 h 20 min #

    LA VIE DURE OU CONTINUE SUR TERRE AVEC UN COUPLE DE SEXE OPPOSER ET PERMET A DES GENERATIONS D’EXISTER ;
    bon courage pour la vie

  13. LAHOUEL 8 février 2013 at 1 h 14 min #

    POUR LE MARIAGE NATUREL HOMME ET FEMME

  14. GUILLAUME 27 janvier 2013 at 10 h 53 min #

    Bonjour Philippe :Tout notre soutien et nos encouragements pour ton action et ton positionnement visible contre le mariage pour tous.
    Bon courage.


Laisser un commentaire