Au lendemain des primaires de la droite et du centre

Le résultat du second tour, en faveur de François FILLON, a donné un score net qui n’entraîne aucune contestation possible. Ceci est important pour préparer les futures élections présidentielles.

Cette Primaire de la Droite m’avait parue, au début, risquée, pouvant entraîner des fractures à l’intérieur de cette majorité.

Le nombre de personnes ayant voté en France témoigne bien du réveil d’une majorité silencieuse qui s’est prononcée pour le programme et les idées avancés par François FILLON.

Cette Primaire a eu l’avantage de clarifier les positions de chacun et d’éviter des luttes fratricides avant la nomination d’un candidat par un parti politique. Cette démocratie anticipative devrait porter ses fruits afin que le candidat qui défendra les valeurs auxquelles nous croyons soit suivi sans réserve.

Merci aux 6 autres candidats de s’être engagés derrière le vainqueur. Que toutes celles et ceux qui ne sont pas d’accord se sentent libres de partir, mais qu’ils ne viennent en aucun cas polluer une équipe et une majorité bien déterminée à changer de politique, afin de retrouver tout ce que nous aimions et tout ce que les étrangers nous envient : une qualité de vie, une richesse culturelle et environnementale, une diversité régionale, une force de recherche économique et une capacité de travail reconnue et appréciée par des investisseurs qui ont fui en raison d’une idéologie anti-argent et anti-réussite des 4 dernières années de dogme trotskiste.

Nous avons maintenant à nous réunir toutes et tous ensemble pour préparer et étoffer le projet initié par notre candidat, rassurer les inquiets et conforter ceux qui ont osé dire, osé voter pour oser transformer la France.

Laisser un commentaire