Le Blog de Philippe Brillault
Maire du Chesnay, Conseiller départemental des Yvelines

Le Blog de Philippe Brillault

Disparition des Yvelines par la fusion du 92 et du 78

Hier Jeudi 1er décembre se tenait le premier conseil d’administration de l’établissement public interdépartemental Yvelines / Hauts-de-Seine. Retour sur mes interventions.

Au lendemain des primaires de la droite et du centre

Le résultat du second tour, en faveur de François FILLON, a donné un score net qui n’entraîne aucune contestation possible. Ceci est important pour préparer les futures élections présidentielles.

Cette Primaire de la Droite m’avait parue, au début, risquée, pouvant entraîner des fractures à l’intérieur de cette majorité.

Le nombre de personnes ayant voté en France témoigne bien du réveil d’une majorité silencieuse qui s’est prononcée pour le programme et les idées avancés par François FILLON.

Cette Primaire a eu l’avantage de clarifier les positions de chacun et d’éviter des luttes fratricides avant la nomination d’un candidat par un parti politique. Cette démocratie anticipative devrait porter ses fruits afin que le candidat qui défendra les valeurs auxquelles nous croyons soit suivi sans réserve.

Merci aux 6 autres candidats de s’être engagés derrière le vainqueur. Que toutes celles et ceux qui ne sont pas d’accord se sentent libres de partir, mais qu’ils ne viennent en aucun cas polluer une équipe et une majorité bien déterminée à changer de politique, afin de retrouver tout ce que nous aimions et tout ce que les étrangers nous envient : une qualité de vie, une richesse culturelle et environnementale, une diversité régionale, une force de recherche économique et une capacité de travail reconnue et appréciée par des investisseurs qui ont fui en raison d’une idéologie anti-argent et anti-réussite des 4 dernières années de dogme trotskiste.

Nous avons maintenant à nous réunir toutes et tous ensemble pour préparer et étoffer le projet initié par notre candidat, rassurer les inquiets et conforter ceux qui ont osé dire, osé voter pour oser transformer la France.

Je ne comprends plus Henri Guaino !

75,95 % pour François Fillon

primaire Le Chesnay.xlsx

Nous étions 10 000 ce soir Porte de Versailles pour François Fillon

Dimanche 20 novembre 2016, Bravo !

Pour votre mobilisation qui a dépassé toutes les prévisions nationales des organisateurs de la Primaire.

Au Chesnay, je le savais, vous êtes des démocrates et vous votez. Nous sommes régulièrement en tête des taux de participation dans les Yvelines et primés par « La Marianne du civisme ».
Vous avez été plus de 5 200 à vous déplacer sur 4 bureaux de vote, et, pour mon bureau, le A, 1634 personnes en 11 heures. Un record jamais égalé !

Vous avez été nombreux à attendre, sous la pluie, avec patience, ayant compris les contraintes d’une organisation qui ne nous appartenait pas avec des dizaines de bénévoles. Merci à tous.
Malgré le cadre qui nous est imposé, nous avons essayé pour dimanche prochain de modifier l’aménagement des bureaux et de mobiliser de nouveaux bénévoles pour limiter cette attente. Merci à tous pour cela.

Pour la commune du Chesnay, François FILLON est largement en tête. Pour les deux autres candidats du trio de tête, il est clair que les électeurs souhaitent tourner la page de leur ancien Président, Nicolas SARKOZY, qui a su, au terme de cette première étape des Primaires, partir avec honneur et élégance : respect.
Pour l’ancien Premier ministre, Alain JUPPÉ, les Chesnaysiens ont certainement trouvé, pour une partie des centristes, le candidat qui répond à leur façon de faire pour redresser notre pays. Peut-être que l’expérience de ses actions de Premier ministre auprès de Jacques CHIRAC, ainsi que son âge actuel ont été un handicap. Dimanche prochain donnera peut-être la réponse.
Pour les autres candidats, force est de constater que les électeurs ont souhaité voter efficace avant tout.
Le second tour avec le choix de ne pas se retirer, Alain JUPPÉ a souhaité permettre aux électeurs de choisir entre deux personnalités et un certain nombre de différences sur les programmes.
Souhaitons que ce second tour ne divise pas la Droite.

Les sondages se sont à nouveau trompés. Au lendemain de ces élections du premier tour, il est étonnant de voir comment les médias, de quelque tendance que ce soit, caricaturent François FILLON. Ceci est de bon augure sur sa chance de réussir dimanche prochain. Cette façon dont il est traité montre qu’il est inquiétant pour ceux qui ont déjà perdu, inquiétant pour ceux qui ont peur de perdre.

Cette démarche me conforte dans mon choix pour François FILLON qui allie un programme en rapport avec nos valeurs sur la laïcité, avec notre culture Française et Européenne catholique, avec nos valeurs sur la famille sans être conservateur et affirmer ainsi les priorités qu’il accorde à l’éducation et l’apprentissage des fondamentaux, à l’économie et la Recherche pour retrouver la dynamique de la puissance Française et à l’attachement fort que nous avons pour la France, notre pays.
François FILLON saura écouter toutes celles et ceux à ses côtés qui l’accompagneront dans la traduction des expériences du terrain en textes législatifs nécessaires à l’application de réformes, dans le bon sens anti-technocratique.

Enfin, nous savons que nous pouvons compter sur lui, pour, avec humanité et fermeté, gérer le dossier fondamental sur l’immigration et le statut des étrangers sur notre territoire.
Pour toutes ces raisons, que cette semaine nous mobilise pour que tous nos proches, nos amis, aillent voter dimanche prochain et puissent être éclairés sur ces deux programmes portés par deux candidats différents : l’un, Alain JUPPE, positionné au Centre et qui ne laissera pas la gauche indifférente et François FILLON un candidat de Droite, une Droite ouverte, ferme et humaine. C’est aujourd’hui l’homme qu’il nous faut pour constituer l’équipe qu’il nous faut, pour réaliser le programme et le travail qu’il nous faut, pour la France que nous voulons.

Très cordialement.
Philippe BRILLAULT.

Un message de prévention nécessaire mais des visuels totalement inadaptés.

Suite à ma lettre envoyée à JC Decaux le 17/11, les affiches ont été retirées le vendredi 18 au matin.

decaux

Résultats du 1er tour de la primaire de la droite et du centre au Chesnay

primaire-1er-tour

ELKABBACH,….un scandale !

Hier soir, le troisième débat télévisé sur France 2 a montré combien la chaîne publique était à la botte du pouvoir. Nous avons, dès le début de ce débat, vu un débat entre des journalistes et des candidats de droite, d’excellente tenue, malgré des avis divergents. De ce fait, l’objectif d’un débat entre les candidats n’a pu être tenu.

L’attitude de M. PUJADAS, remis brillamment en place par Nicolas SARKOZY, n’a fait que souligner ce triste état de fait et montre, qu’après un débat sur TF1, certes pas très motivant mais de qualité, un deuxième sur BFM TV et I-Télé très intéressant et de qualité, le dernier a été à l’image d’un certain nombre de journalistes et de média à la botte du pouvoir actuel, si celui-ci existe encore…

Vivement que tout cela change !

Pourquoi je voterai François FILLON le dimanche 20 novembre 2016

J’ai donné, en début de campagne des Primaires de la droite et du centre, ma signature à Bruno LEMAIRE pour qu’il puisse être candidat.

Cette démarche m’avait valu les foudres d’un certain nombre de personnes qui avaient défendu avec moi les valeurs de la famille et le sens même du mot « mariage », celle d’un homme et d’une femme, sans remettre en cause l’union libre de personnes du même sexe.

Si j’avais donné ma signature, c’est tout simplement avec l’objectif de pouvoir faire confiance à des gens nouveaux ayant une première expérience nationale. Par ailleurs, Bruno Lemaire avait travaillé dans le monde rural avec une grande efficacité, sujet qui est également essentiel pour la prochaine mandature présidentielle.

Force est de constater que le candidat, pendant la campagne, n’a pas répondu à mes attentes. C’est la raison pour laquelle, après avoir suivi les trois débats et particulièrement celui d’ hier soir, j’ai décidé de voter François FILLON.

La principale critique qui lui a été adressée, depuis quelque temps, est une personnalité  qui serait « introvertie ». François FILLON a pu démontrer, depuis quelques semaines, que sa réserve se libérait, que son assurance se révélait chaque jour un peu plus et traduisait sa  volonté de pouvoir nous assurer qu’il se donnera les moyens, et qu’il aura la méthode, avec toutes celles et ceux qui l’accompagneront, pour réformer le pays. Le moderniser, donner la priorité à l’emploi, à la croissance et à la lutte contre l’État islamique. Enfin, le travail sur l’immigration est également l’une de ses priorités.

Un homme d’expérience, un homme sincère, un homme loyal tel qu’il l’a été lorsqu’il était Premier ministre, un homme avec un vrai programme partagé par un grand nombre de politiques, dont le Président du Sénat, un homme que nous découvrons dans sa personnalité depuis quelques semaines, un homme qui au premier tour des Primaires aura ma voix dimanche prochain.