PHILIPPE BRILLAULT
ÉLECTIONS LÉGISLATIVES DES 11 ET 18 JUIN

Le Blog de Philippe Brillault

Grand Rassemblement pour une #MajoritéPourLaFrance avec @francoisbaroin

Bailly – Noisy Rencontres sur le marché avec les Baillacois et les Noiséens

Merci au maire de Bailly pour son accueil chaleureux!

 

Communiqué – Vendredi 19 mai 2017

Mercredi dernier, je suis allé en Préfecture pour m’inscrire officiellement en tant que candidat  des Républicains et de l’UDI, accompagné de ma suppléante Sylvie SEVIN MONTEL, adjointe au maire de Villepreux et Conseillère communautaire SQY.

En raison de la situation politique consécutive à la campagne et au résultat des présidentielles, il m’a paru fondamental d’éviter toute division, d’attendre une clarification de la situation ainsi que la position officielle des instances nationales sur notre circonscription.

Inutile de vous dire qu’après plus de 20 ans de parachutages, je suis très heureux de représenter Les Républicains et l’UDI, en tant qu’élu local, homme de terrain.

Mes mandats complémentaires de maire, conseiller départemental et membre de l’intercommunalité de Versailles Grand Parc m’ont permis d’acquérir une expérience et une connaissance du terrain exceptionnelles. Comment voulez-vous voter des lois justes et pertinentes si l’on n’a pas la connaissance du terrain ?

Médecin, je suis par ailleurs co-président du Centre Hospitalier de Versailles, très investi dans la défense et l’amélioration de notre système de santé.

Si vous me faites confiance, je transmettrai bien évidemment mes mandats, et conserverai celui de conseiller municipal de la ville du Chesnay. Il est fondamental pour moi de poursuivre la coordination des dossiers en cours avec le nouveau maire.

Je remercie les parlementaires des Yvelines et plus particulièrement Gérard LARCHER, Président du Sénat, Valérie PÉCRESSE, Présidente de Conseil régional d’Île-de-France,  Sophie PRIMAS sénatrice, ainsi que Pierre BEDIER qui a compris le sens de mon action.

Je suis conscient de la responsabilité qui m’est confiée. Je l’assurerai avec l’ensemble des militants qui sont extraordinaires dans leur engagement, ainsi qu’avec la population des 13 communes qui constituent cette circonscription. Enfin, ensemble nous constituerons une dynamique de proximité, pour la première fois depuis longtemps, qui me permettra, avec clairvoyance et efficacité, de contribuer aux réformes nécessaires à notre pays… bien malade.

Nous saurons accompagner sans réserve toute mesure proposée par Le Président de la République qui contribuera au renouveau de notre pays, mais nous ne lui donnerons pas pour autant un chèque en blanc. Nous continuerons de défendre avec fermeté et conviction les réformes et les valeurs constituant l’ADN de notre programme, celui de la Droite et du Centre.

Nous devons avoir une majorité à l’Assemblée nationale pour instaurer la possibilité d’un débat démocratique et constructif avec le Gouvernement. Soyons constructifs, mais vigilants et portons nos idées avec fierté et conviction. Ces 5 prochaines années sont déterminantes pour la santé de notre Pays. Mobilisons-nous en force pour ne pas manquer cet épisode de l’histoire.

Bien cordialement

Dr Philippe Brillault

Revue de presse du Mercredi 17 mai

Candidature déposée !

Je porterai clairement les couleurs @lesRepublicains @UDI_off pour cette législative #circo7803

Cérémonie d’anniversaire de la victoire du 8 mai 1945


« C’est dur mais je voterai pour lui »

Communiqué de Philippe BRILLAULT

Communiqué de Philippe BRILLAULT
Maire du Chesnay
Conseiller Departemental des Yvelines

Au soir du premier tour des présidentielles, j’ai exprimé ma profonde déception quant à l’affiche du deuxième tour. Un Macron, produit de la communication et une Le Pen en réaction face aux démissions successives de nos politiques. J’ai dit non à Macron et non à Le Pen. J’ai annoncé ma décision de vouloir voter blanc, souhaitant mettre à profit les deux semaines d’entre deux tours pour adapter mon choix et le transformer en un vote de solidarité de parti. Quelques personnes m’ont interpellé sur mon absence d’annonce immédiate en faveur de Macron. Je respecte les idées de chacun, cela s’appelle la démocratie. Merci d’accepter ma franchise dans l’expression de mes idées, ce qui a toujours été mon principe politique.

Annoncer en effet, le soir du premier tour, que je voterai pour un homme que je trouve certes
intelligent et volontaire, mais qui a accompagné la politique de F. Hollande dont le pays mettra du temps à se remettre, qui ne connait pas nos territoires, qui ne parle jamais de la famille et dont l’entourage témoigne d’une impossibilité de gouverner, était impossible.

Nous voici à mi-campagne de second tour. Que de surprises en trahison dans chaque camp, de discours de politiques qui simulent le retour à la virginité, tels Bayrou et, apothéose, Dupont-Aignan. Oui mon vote blanc va se transformer cette semaine pour une raison essentielle.

C’est mon appartenance à un groupe politique regroupant Les Républicains et l’UDI. Il nous faut rester unis, mais surtout se remettre en cause profondément. C’est ce qu’attendent les Français. Je l’entends tous les jours, autant chez nos militants que chez nos concitoyens. Notre pays est comparable à une maladie grave dont le seul traitement est de mettre en aplasie un système français dégénéré pour y greffer à nouveau l’ADN de la France. Redonner le pouvoir aux Français capables de se réunir sur les thèmes essentiels que sont la sécurité, le travail, le logement, la famille, l’enseignement, la culture et le sport. Emmanuel Macron n’a pas le monopole utopique de cette sociale démocratie. Nous, Français d’une droite sociale, nous réussirons par notre présence sur le terrain, dans la plupart de nos collectivités (mairies,départements, régions) qui ont, depuis 2014, basculé à Droite et au Centre. Seul ce maillage local assurera aux Français la crédibilité du résultat par le terrain et non par la réunion d’un puzzle impossible avec des éléments allant de Hue à Villepin en passant par Madelin, Bayrou, sans oublier les « Hollandais ».

Macron est en marche pour son élection, mais après ce sera marche-arrière pour les Français. La troisième mi-temps sera celle qui pourra, après avoir voté Macron, (c’est dur mais je le ferai) lui imposer un Parlement qui sera celui des Français qui veulent changer tout en retrouvant ce qui fait l’ADN de leur pays, la France qu’ils aiment. J’ai confiance en leur clairvoyance. Modestement je les accompagnerai moi aussi dans cette démarche, pour que revive la France.

Pourquoi je vote François Fillon

Réunion publique de soutien à François Fillon en présence de Jérome Chartier

« Rendre sa fierté, sa force à la #France  »

« la 🇫🇷n’est PAS multiculturelle, valorisons la réussite de l’assimilation, l’effort, le travail »

« Oui à la république du plein emploi »

« Quand on est courageux et que l’on ne renonce pas, Oui on dérange ! »

« Macron est le fils spirituel de Hollande »

« Redonner à la France la maîtrise de son destin »